Hadopi : pas de risque Seedfuck selon le gouvernement

Mis à jour le
Hadopi : pas de risque Seedfuck selon le gouvernement
 

Le ministère de la Culture estime que ce programme de pollution des réseaux P2P n'entraînera pas de fausse accusation de piratage. Il répond au député Michel Zumkeller, qui s'en inquiétait.