Gemplus à l'heure des mauvaises nouvelles

Le fabricant français de cartes à puce lâche sa filiale autrichienne. Cessions et suppressions d'emploi s'accélèrent, sous la pression d'un récent actionnaire.

Votre opinion

Postez un commentaire