Free se met à dos les copropriétaires