France Télécom coupable de tromperie sur les tarifs de téléphonie

L'opérateur va devoir payer 20 000 euros de dommages et intérêts à l'UFC-Que Choisir pour avoir vanté une baisse des tarifs du fixe vers les mobiles.