Et si on reparlait de la licence globale ?