Dell : une politique pas très claire