De la chirurgie in vivo à l'opération " in micro "

Grâce à la reconstitution d'organes en 3D, les praticiens pourront affiner leurs diagnostics. Des simulateurs leur permettront également de répéter leurs interventions les plus délicates sur un écran d'ordinateur avant d'entrer dans le bloc opératoire.

Votre opinion

Postez un commentaire