Stéphane Richard
 

Le patron de l’opérateur ne veut pas d’un moratoire sur le nouveau standard mais ne souhaite non plus passer en force pour installer ses antennes.