Un ingénieur de Huawei intervenant durant le confinement.
 
Un ingénieur de Huawei intervenant durant le confinement. -

Les communications continuent sans encombre depuis le 17 mars. Mais le déploiement du très haut débit tourne, lui, au ralenti. 

Votre opinion

Postez un commentaire