Facebook refuse de redistribuer les revenus publicitaires aux organes de presse.
 

Le premier réseau social serait plus laxiste quand il s'agit des messages de Donald Trump. Quitte à promouvoir des idées nauséabondes.

Votre opinion

Postez un commentaire