Chahuté en bourse, Microsoft plaît toujours aux analystes

L'action a souffert. Une heure avant l'annonce du verdict, le titre Microsoft a terminé la séance boursière en chute de 14 %, sa plus forte baisse depuis 1987.