Bannis par Facebook, les employés d’un éditeur de logiciels espions contre-attaquent

Bannis par Facebook, les employés d’un éditeur de logiciels espions contre-attaquent
 

Les employés de l’éditeur israélien NSO, qui est accusé d’avoir piraté les terminaux de plus de 1 400 utilisateurs WhatsApp, estiment subir une « punition collective » injustifiée. Ils ont déposé plainte contre Facebook.

Votre opinion

Postez un commentaire