Une faille dans WhatsApp a été utilisée pour espionner des smartphones à distance
 

Il suffisait d’initier un appel VoIP pour provoquer l’installation de Pegasus, un logiciel d’espionnage particulièrement efficace, utilisé par les gouvernements et les forces de l’ordre dans le monde entier. Une mise à jour de la messagerie est disponible.

Votre opinion

Postez un commentaire