avast-logo-1256.jpg
 

L’antivirus gratuit revend à de grandes sociétés les données comportementales de ses utilisateurs. Google, Microsoft et d’autres payent pour y avoir accès. Avast rétorque qu’elles sont toutes anonymisées.

Votre opinion

Postez un commentaire