Le service « Rekognition », vendu par la société de Jeff Bezos aux forces de police américaines, est dorénavant mis en pause pour douze mois. Le temps de l'élaboration d'un moratoire sur la reconnaissance faciale.