IBM
 

La société d'informatique américaine a décidé de cesser son programme de reconnaissance faciale pour éviter les biais racistes et la restriction de liberté. Son patron appelle à un « dialogue national ». 

Votre opinion

Postez un commentaire