64 bits : le grand bluff

Mieux vaut 32 bits vaillants que 64 fainéants. Truisme ? Pas pour tout le monde.

Votre opinion

Postez un commentaire