Des sénateurs réclament un fonds pour faire émerger de nouveaux acteurs 5G susceptibles de développer des équipements télécoms alternatifs à ceux du géant chinois.