Huawei.png
 
En Chine, Huawei continue de se porter bien. C'est à l'étranger que l'absence des services Google risque de lui faire du mal. -

Insatisfaits de l’impact du premier bannissement de Huawei, les États-Unis pourraient interdire à l’entreprise chinoise de se fournir en composants américains fabriqués à l’étranger. Cette nouvelle mesure renforcerait la pression sur la marque chinoise.

Votre opinion

Postez un commentaire