Un observatoire sera lancé dès qu’un opérateur aura ouvert son réseau 5G. L’idée est d’assurer un maximum de transparence sur cette technologie sujette à polémique.