En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

FERMER  x Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

FERMER  x Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Ouverture du CES : Qualcomm proclame l’avènement de la génération mobile

Les temps changent : la conférence d’ouverture du CES 2013 était placée sous le signe de la mobilité et non plus de l’ordinateur personnel. Cette année, c’est donc Qualcomm qui démarrait, avec ses nouveaux processeurs Snapdragon.

laisser un avis
agrandir la photo
« Born mobile », né pour la mobilité : c’était le thème de la conférence d’ouverture du CES 2013, orchestrée cette année par Paul Jacobs, CEO de Qualcomm, et plus par l’inévitable Microsoft. Comme il n’a pas manqué de le faire remarquer avec gourmandise dès ses premières phrases, « c’est la première fois qu’une entreprise issue de la mobilité ouvre le CES ». Car Qualcomm est l’entreprise qui fabrique les processeurs Snapdragon, qu’on retrouve de plus en plus souvent dans les smartphones et les tablettes haut de gamme : « plus de 70 fabricants intègrent nos processeurs », selon Paul Jacobs. Un signe évident que l’intérêt de l’industrie s’est déplacé et que l’avenir est en train de changer de camp, du PC personnel/données locales vers la mobilité/données dans le nuage ? Car si Microsoft, qui avait ouvert les précédents salons CES, est sorti par la grande porte, il est aussi revenu par la grande fenêtre ! Son président Steve Ballmer était en effet le premier intervenant surprise de cette conférence inaugurale. Devant un Paul Jacobs enthousiaste, il est venu faire de la retape, avec son exubérance habituelle, pour Windows RT et Windows Phone 8, avec des appareils tournant tous avec des processeurs Snapdragon : tablettes Samsung Ativ et Dell XPS 10, smartphones Nokia Lumia 920 et HTC 8X… Mais forcément pas de Surface, puisque la tablette de Microsoft a en effet fait le choix du concurrent Tegra 3 de nVidia.
Après des années de couple Windows-Intel (Wintel), Las Vegas a-t-elle vu ce soir-là le mariage Qualdows (Qualcomm-Windows) ? L’avenir le dira...
Paul Jacobs a ensuite présenté les principales nouveautés de Qualcomm pour 2013 : nouveaux processeurs Snapdragon S600 (1,9 GHz) et surtout S800 (2,3 GHz), qui « surpassent toute la concurrence y compris celle qui vient à peine de sortir », a-t-il annoncé en taclant sans le nommer le tout nouveau Tegra 4 de nVidia. Dotés de 4 cœurs, compatibles avec le nouveau Wi-Fi Gigabit 802.11ac, la résolution Ultra HD « y compris en enregistrement » et le son 7.1, les S800 « consommeront aussi deux fois moins » que les anciennes générations S400, et « apporteront aux smartphones des jeux de qualité console », a-t-il assuré.
Autre nouveauté annoncée : la technologie Streamboost d’amélioration de la bande passante des Wi-Fi 802.11ac en fonction de l’usage en cours (rendre prioritaire un gros téléchargement, par ex.)
Une Rolls Royce électrique est venue montrer qu’on pouvait rouler dans les capitales du monde entier tout en étant rechargée avec la nouvelle technologie Qualcomm Halo : de la transmission d’énergie sans fil, pour recharger les batteries en simple stationnement.
D’autres invités sont venus apporter leur témoignage quant à l’importance des technologies mobiles dans leur travail : le cinéaste Guillermo Del Toro, en nous montrant un extrait bien violent de film d’horreur (en Ultra HD décodée par un processeur Snapdragon, bien sûr) a même avancé que les films seraient montrés exactement comme lui l’a voulu... Lors d’autres interventions tantôt poussives, tantôt surréalistes, une marionnette de « 1 rue sésame », l’actrice Alice Eve de Star Trek Into Darkness ou encore le pilote de rallye NASCAR Brad Keselowski sont venus discuter jeux et réalité augmentée.
Le show s’est enfin terminésur un mini-concert du groupe Maroon 5. Le CES pouvait alors officiellement commencer, lancé par un Paul Jacobs visiblement ravi de jouer maintenant dans la cour des grands, à la suite des Intel et autres Microsoft.
envoyer
par mail
imprimer
l'article


Newsletter 01net. Actus

@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
CES 2013 : Samsung met Android et Evernote dans les frigos
CES 2013 : Samsung invente la mise à jour matérielle des TV
CES 2013 : Ford s’inspire d’Apple et Google pour sa stratégie « mobile »
CES 2013 : Maigrissez grâce à un bon coup de fourchette… électronique
CES 2013 : le fusil de chasse, le viseur électronique et l’iPad
Muse, un casque connecté pour apprendre à contrôler ses émotions
CES 2013 : Le mobile sous Firefox OS de ZTE arrivera en Europe dès cette année
CES 2013 : La Chaîne Techno ouvre le débat sur les tendances du CES
CES 2013 : quand la technologie vient pimenter nos vies sexuelles
CES 2013 : Archos amène Android sur la TV
CES 2013 : Technicolor analyse les sentiments des spectateurs
CES 2013 : l'Ultra Haute Définition arrive en force sur les TV
CES 2013 : Project Shield et Steam Box, prémices d'un changement du jeu vidéo ?
CES 2013 : Asus lance un PC tout-en-un à écran détachable
CES 2013 - Télécommander sa télé sans les mains
CES 2013 - Regarder 2 programmes différents sur la même télé
CES 2013 : Un casque Panasonic utilisant la connectivité osseuse
CES 2013 : Netgear met de la musique dans ses répétiteurs WiFi
CES 2013 : Netgear lance une caméra réseau à vision nocturne