En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

FERMER  x Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

FERMER  x Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Twitter et l’UEJF devant le tribunal de grande instance, mardi 8 janvier

L’organisation étudiante a assigné le réseau social en justice pour obtenir l’identité des auteurs des tweets antisémites.

laisser un avis
En novembre 2012, l’Union des étudiants juifs de France (UEJF) avait assigné Twitter devant le Tribunal de grande instance. Les deux parties sont conviées demain, mardi 8 janvier 2013, pour une première audience. L’UEJF reproche au site de microblogging de ne rien faire contre la multiplication des tweets antisémites. « L’UEJF est choquée que l’énième apparition d’un hashtag incitant à la haine (#sijetaisnazi) se retrouve parmi les trois sujets les plus discutés ce samedi 5 janvier. Pour l’UEJF, Twitter ne prend toujours pas la mesure du racisme, de l’antisémitisme et de l’homophobie en France », explique l’organisation étudiante sur son site.
Depuis plusieurs mois, l’UEJF veut que Twitter donne accès aux noms des auteurs de tweets racistes, mais l’entreprise américaine a toujours refusé jusqu’à présent. Elle avait seulement accepté, en octobre dernier, de retirer les tweets liés au hashtag #unbonjuif. Pour l’UEJF, ce n’était pas suffisant, c’est pourquoi elle avait décidé de lancer une action en justice.

Conférence téléphonique

Parallèlement, le gouvernement fait une tentative d’intermédiation et de négociation. Une réunion de concertation était prévue aujourd’hui, lundi 7 janvier, entre Twitter et la ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem. Mais elle a été annulée, faute d’interlocuteur du côté du réseau social. Une conférence téléphonique devrait avoir lieu mercredi entre la ministre et Colin Crowell, chargé des politiques publiques chez Twitter.      
envoyer
par mail
imprimer
l'article


Newsletter 01net. Actus

@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Tweets racistes : le tribunal rendra sa décision le 24 janvier
Antisémitisme sur Twitter : l'UEJF obtient gain de cause [MAJ]
WWDC 2015 : avec iOS 9, Apple pourrait déclarer la guerre au jailbreak
Vidéo : les innovations qui ont marqué les Talents du numérique 2015
Samsung : nouveaux détails sur le Project Zero 2 et le Galaxy Note 5
Vol de voitures : gare aux brouilleurs de clé !
Vidéo : récupérer la chaleur des ordinateurs pour chauffer maisons et bureaux
Apple a abandonné son projet de téléviseur 4K… mais pas son Apple TV
Microsoft fête les 25 ans du Solitaire avec un concours mondial
Non, Mega n’est pas un repaire de pirates, pas plus que Google Drive ou Dropbox
SmartPlate : l'assiette connectée qui veut vous aider à maigrir
Vidéo : bienvenue dans la cuisine du futur
Greenpeace blâme Amazon pour son empreinte énergétique
Vidéo : iPhone à un euro, gare à l'arnaque !
L'Apple Watch résiste-t-elle aux tests de la piscine et de la plongée ?
Vidéo : la technologie peut-elle éradiquer les accidents de la route ?
Voiture volante : l'AeroMobil 3.0 s'est écrasée lors d'un vol test
Football : Boateng, humilié par Messi sur le terrain, est la risée du Web
Vidéo : poids lourd autonome, pneu intelligent... les routes aussi sont connectées