En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Samsung accuse Ericsson de violation de brevets

Samsung réplique au dépôt de plainte effectué il y a un mois par son concurrent suédois qu'il attaque à son tour pour violation de brevets.

laisser un avis
agrandir la photo
Nouveau feuilleton dans la guerre des brevets technologiques dans le domaine des télécoms : Samsung Electronics a révélé avoir porté plainte la semaine dernière contre Ericsson auprès de la Commission du commerce international aux Etats-Unis. Il réplique ainsi à la plainte déposée par le suédois en novembre 2012, chacun accusant l'autre de violations de brevets essentiels portant sur les technologies de télécommunications mobiles.
Le fabricant coréen a requis l'interdiction des importations et des ventes de certains produits Ericsson (sans fil notamment), qui violeraient, selon lui, ses brevets. « Nous avons cherché à négocier avec Ericsson de bonne foi. Mais Ericsson semble ne pas vouloir continuer à négocier, en faisant des allégations déraisonnables, qu'il cherche à faire approuver par la justice », a indiqué Samsung dans un communiqué.
C'est un nouvel épisode de la guerre juridique ouverte opposant les grands groupes technologiques (Apple, Samsung, Google/Motorola), qui protègent devant les tribunaux les droits de propriété intellectuelle liés à leurs brevets, alors que l'explosion du marché des téléphones mobiles attise les conflits et les appétits financiers.
Fin novembre 2012, l'équipementier suédois avait porté plainte contre Samsung aux Etats-Unis, sur des technologies brevetées « essentielles » liées à plusieurs normes de télécommunications employées dans les produits de Samsung. Ericcson alléguait l'échec de ses négociations avec le sud-coréen portant sur des accords de licences initialement conclus l'industriel coréen en 2001 et renouvelés en 2007.
Mais, Samsung assurait que son concurrent lui réclamait à présent « des redevances considérablement plus élevées pour le même ensemble de brevets » et ajoutait qu'il ne pouvait « se plier à de telles exigences ».
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Fight : pour ou contre les montres connectées ? (vidéo du jour)
NX1, l'hybride semi-professionnel qui propulse Samsung au sommet
Stylet S-Pen du Galaxy Note 4 : les trois fonctions clefs (vidéo)
Les meilleurs smartphones du moment (vidéo du jour)
Test vidéo du Galaxy Note 4 : la nouvelle phablette de référence (vidéo du jour)
Toujours dans le rouge, Samsung voit ses bénéfices divisés par deux
JTech 202 : nouveaux iPad, Nexus 6 et 9, Samsung Galaxy Alpha, Valéo au mondial de l’auto (vidéo)
Test du Samsung Galaxy S5 Mini : une version allégée mais trop chère (vidéo)
Galaxy Alpha : le luxe selon Samsung (vidéo du jour)
Galaxy A5 : Samsung fait une croix sur la batterie amovible
Ericsson va arrêter les modems, des centaines de postes supprimés
Power! #34 spécial vidéo à l'IFA 2014 (vidéo)
IFA 2014 : les meilleures innovations (vidéo)
JTech 196 : IFA 2014 et back to school (vidéo)
IFA 2014 : Spotify Connect, Montres connectées LG et Samsung, TV incurvée (vidéo du jour)
Vidéo : K2000 reprend du service pour le compte de Samsung
IFA 2014 : Gear VR, le casque de réalité virtuelle signé Samsung (vidéo du jour)
Test | Oculus Rift Development Kit 2 (vidéo)
Exclu : nos premières impressions sur le Samsung Galaxy Alpha
JTech 194 : LG G Watch, Top 5 des smartphones haut de gamme, OnePlus One (vidéo)