En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Une vague de propos homophobes déferle sur Twitter [MAJ]

La porte-parole du gouvernement et ministre des Droits de la femme, Najat Vallaud-Belkacem, propose une réunion à propos des mots-clés haineux sur Twitter.

laisser un avis

Mise à jour du 28 décembre 2012

La prolifération sur Twitter des hashtags à caractère haineux, raciste ou homophobe inquiète le gouvernement. La ministre des Droits des Femmes et porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, veut prendre la choses en main et propose une réunion le 7 janvier 2013 avec les associations et l'entreprise de micro-blogging, indique L'Expansion ce vendredi 28 décembre 2012.

« Je souhaite que nous puissions travailler avec les acteurs associatifs les plus concernés et Twitter à la mise en place de procédures d'alerte et de sécurité qui permettront que de tels événements ne se reproduisent plus », a écrit la ministre dans Le Monde daté du 29 décembre.

Première publication le 24 décembre 2012
Ce week-end, Internet a été secoué par deux vagues de messages homophobes et racistes. Twitter a à nouveau servi de défouloir à certains internautes...
Au mois d’octobre 2012, une vague de messages antisémites avait déferlé sur Twitter. Il avait fallu plusieurs jours de discussions pour que le site de microblogging accepte de retirer les tweets que des associations lui signaleraient. Deux mois plus tard, on observe deux nouvelles vagues nauséabondes.
Samedi 22 décembre, le hashtag #SiMonFilsEstGay est le plus utilisé et permet à un grand nombre de twittos de déverser des propos aussi absurdes qu’homophobes. Le principe semble être de trouver la pire destinée au fameux fils gay : « Je le jette dans l'Atlantique », « Je l'envoie chez les terroristes » « je l'interne en asile psychiatrique »... Le lendemain, c’est le mot-clé #SiMaFilleRamèneUnNoir qui lui succède avec autant de messages antipathiques.
agrandir la photo
Ce déferlement de haine fait tout de même réagir des Twittos anonymes qui tentent de renverser la vapeur avec des « il fait ce qu’il veut », « il aura deux parents qui l’aiment »... D’autres plus connus comme Bruno Juilliard, adjoint au maire de Paris en charge de la culture, ou Antoine Mokrane et Jospeh Mace-Scaron, journalistes, font également fait part de leur indignation.
Des hommes politiques expriment aussi leur inquiétude. Ainsi le maire de Paris, Bertrand Delanoë, condamne les propos homophobes tenus sur Twitter et rappelle que « la liberté d'expression et les réseaux sociaux ne doivent pas être pris en otage par quelques internautes qui ne cherchent qu'à inciter à la haine et au rejet de l'autre ».
De leur côté, les secrétaires nationaux du PS aux médias et aux questions de société, Philipppe Buisson et Marc Coatanéa, demande, dans un communiqué, à Twitter « de faire respecter la loi française sur son site. Les discriminations, le racisme, l'antisémitisme, l'homophobie et les appels à la haine sont illégaux et punis par la loi : leur expression sur Internet ne fait pas exception à cette règle. » Les insultes homophobes sur Internet sont en effet passibles de 22 500 euros d'amende et de six mois d'emprisonnement confirme l’association SOS Homophobie.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Geography of Hate : une carte interactive de la haine sur Twitter
Pourquoi les entreprises doivent elles mesurer et suivre leur e-réputation ?
Twitter propose un calendrier pour planifier vos campagnes
Dick Costolo (Twitter) : « pour être franc, nous aurions pu faire mieux »
L'audace est une garantie de succès dans la digitalisation d'une entreprise
Vaste offensive de Twitter dans la publicité
Twitter lance en France un outil publicitaire lié aux programmes TV
Twitter, un véritable outil d’informations et de veille pour les professionnels
Biz Stone: « en quelques jours, Jelly a attiré plus de monde que Twitter en un an »
Bosch prend enfin Internet au sérieux
Twitter, ou l’oiseau qui veut se faire aussi gros que Facebook ?
Twitter n'a toujours pas dégagé un dollar de bénéfice
La gendarmerie nationale ouvre son compte Twitter
Jelly, une application pour poser des questions à ses amis en photo
En Australie, les requins tweetent pour annoncer qu’ils approchent des côtes
Frédric Lefebvre prétend que son compte Twitter a été piraté
François Hollande relance sa comm' en revenant sur Twitter
Affaire Dieudonné, Fleur Pellerin rappelle que le racisme en ligne est condamnable
Les conseils du DG France de Twitter aux marques