En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

95 % des Français sont conscients des risques liés aux achats en ligne

Une enquête révèle que les e-consommateurs sont de mieux en mieux informés et plus vigilants lorsqu'ils achètent sur Internet.

laisser un avis
Alors que la saison des achats de Noël bat son plein et que de nombreux Français comptent faire leurs courses en ligne, l’expert en sécurité informatique Avira dévoile les résultats de sa dernière enquête sur les inquiétudes des consommateurs concernant le shopping en ligne. L’attitude des consommateurs envers les risques de fraude et autres menaces liées au commerce sur Internet a changé entre 2011 et 2012, en particulier sur deux points : tous ou presque sont désormais conscients des risques de fraude qu’ils encourent et, mieux informés, ils craignent moins d’effectuer des achats en ligne.
Sondage réalisé en juillet 2011 et septembre 2012 par Avira.
agrandir la photo
Le nombre de personnes ne voyant pas d’objection au shopping en ligne tant que le système de paiement est sécurisé a augmenté de 23 %. Pourtant la première cause d'abandon d'un achat reste le paiement souvent vécu comme un parcours du combattant, justement à cause de la multiplication des vérifications. La proportion de consommateurs convaincus que les fraudes en ligne sont rares a quant à elle diminué de 10 %, portant à 95 % la part de sondés conscients de ce risque.

La sécurité des méthodes de paiement mieux contrôlée

Pour Travis Witteveen, directeur d’exploitation au sein d'Avira, « les consommateurs sont aujourd’hui plus conscients des risques qu’ils encourent. Ils sélectionnent désormais plus attentivement les sites sur lesquels ils effectuent des achats et vérifient la sécurité des méthodes de paiement proposées. Ils prennent ainsi des risques calculés et maîtrisés. »
En France, le montant total des ventes sur Internet a progressé de 21 % au 3e trimestre 2012 a indiqué la Fédération de l'e-commerce et de la vente à distance en novembre dernier. Cette croissance est identique à celle observée au deuxième trimestre. Elle bénéficie notamment de l’augmentation du nombre d’acheteurs sur internet qui progresse de +1,7 million. Parallèlement, on observe une hausse du nombre de commandes par acheteurs. Ainsi, au cours du dernier trimestre, le nombre de transactions par carte bancaire a bondi de 27 %. Globalement, les cyberacheteurs achètent plus souvent mais pour des montants moins importants.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Cdiscount part à la conquête du marché belge
Watsize trouve des vêtements à votre taille
Orange lance un site d’e-commerce aux Etats-Unis
Ingenico se prépare à racheter GlobalCollect pour 820 millions d'euros
Apprenez à cerner ces cinq profils de cyberconsommateurs
L’e-commerce emploiera près de 100 000 personnes en France d’ici la fin de l’année
E-commerce : les ventes ont progressé de 11% au 1er trimestre
Affaire Leboncoin : de la liberté d’insérer un lien hypertexte
Voyages-SNCF vend un billet de train sur mobile toutes les 3 secondes
Casino veut coter ses activités e-commerce au Nasdaq
Amazon aurait pris une participation de 25 % dans Colis Privé
iBeacon : Attention de ne pas laisser le loup entrer dans la bergerie !
Loi Hamon : dix mesures pour mettre votre site marchand en conformité
Hiroshi Mikitani (Rakuten) : « Viber va devenir une porte d’entrée de l’e-commerce »
Un nouveau fichier informatique pour lutter contre la contrefaçon
Carte bancaire et paiement en ligne : les nouvelles recommandations de la Cnil
Malgré la crise, 72% des e-commerçants se disent optimistes pour 2014
Commerce en ligne : ce que change la loi sur la consommation
Gemmyo.com fait le pari des bijoux pour hommes
Faux diplômes, faux stages, faux profils…