En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Business

Orange dénonce la stratégie "contentieuse" de Bouygues Télécom

Condamné avec SFR par l'Autorité de la concurrence, Orange regrette la stratégie contentieuse de Bouygues et intentera un recours contre cette amende.

laisser un avis
agrandir la photo
A peine connue la décision de l'Autorité de la concurrence le condamnant ainsi que SFR à une lourde amende de 183 millions d'euros, Orange précise qu'il exercera un recours devant les autorités judicaires concernant la décision le condamnant à une amende de 117,4 millions d'euros devant les autorités judiciaires.
Mais l'opérateur historique en profite aussi pour mettre en cause directement Bouygues dont la saisine en 2006 a abouti à cette condamnation des offres de type trois numéros Orange ou SFR illimités, jugées anticoncurrentielles. 
Dans une charge virulente à l'endroit de son rival, l'opérateur historique « regrette une stratégie de marché de Bouygues systématiquement contentieuse face aux innovations de ses concurrents, plutôt qu'une stratégie commerciale dont l'efficacité est démontrée par les évolutions du marché mobile ces dernières années ».
Orange rappelle notamment que selon lui, « Bouygues bénéficiait parallèlement de la rente que lui a assuré la régulation télécom pendant plus de 15 ans, à travers des tarifs élevés de terminaison d'appels de près de deux milliards d'euros ».
Cet échange d'amabilité a pour contexte une situation d'extrême concurrence caractérisée par une guerre de prix qui a ravivé les tensions entre les grands opérateurs de téléphonie mobile français.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Vente de SFR : les deux offres présentent des risques pour l’emploi
Rachat de SFR: les fréquences au coeur de l'opération Bouygues-Free
Vente de SFR : 5 questions pour tout comprendre
Télécoms: Bouygues fait campagne pour le rachat de SFR
Mutualisation: l'accord entre SFR et Bouygues secoue le marché des mobiles
Mutualisation des réseaux SFR et Bouygues : les clés pour comprendre
Pourquoi Montebourg veut-il stopper la guerre des prix dans le mobile ?
Mobile: Orange renouvelle son contrat avec TDF pour héberger ses antennes
SFR : les syndicats exigent des repreneurs qu’ils s’engagent sur l’emploi
Orange : Stéphane Richard défend son bilan
Fragilisé, Stéphane Richard devrait malgré tout rester à la tête d'Orange
Rachat de SFR: Numericable joue les ambitieux dans le très haut débit fixe
Rachat de Bouygues Telecom par Free, « il y a désormais un super Free »
Orange accueille mille jeunes en alternance pour déployer la fibre et la 4G
Free et Bouygues intéressés par SFR
Grand Talk : en direct du MWC de Barcelone
Vente de SFR à Numericable : l'accord approche
Bouygues Telecom lancera la 4G à plus de 150 MBits/s dès juin 2014
Moocs: Orange vise les entreprises avec sa plate-forme de cours en ligne
Mobile: Orange va tester la 4G à 300 MBits/s sur de nouvelles fréquences