En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Business

Ondesparif, un observatoire pour surveiller les antennes relais

Sur le modèle d’airparif et de bruitparif, une entité va être créé pour mesurer les ondes électromagnétiques et essayer d’en mieux répartir les sources.

laisser un avis
Entre opérateurs, usagers et voisins des sites retenus pour installer les antennes-relais, les tensions sont souvent fortes. Les actions d’associations comme les Robins des Toits en sont un exemple. La mise en place d’une charte entre la mairie et les opérateurs montrent une volonté d’encadrer le déploiement des antennes relais, même si ces accords sont souvent contestés avant même leur mise en application.

Un nouvel observatoire

C’est dans ce contexte, et sans doute afin de calmer le jeu, qu’un nouvel observatoire va être créé, à en croire le Parisien daté d’aujourd’hui mardi 4 décembre. Baptisé ondesparif, il s’inspire des observatoires airparif et bruitparif, qui mesurent et surveillent respectivement la qualité de l’air et le bruit à Paris et en Ile de France.
Une fois sa création officialisée, par l’approbation de son financement dans le cadre du vote du budget de la région, Ondesparif sera donc chargé de surveiller les ondes basses et hautes fréquences. Les premières peuvent être produites par des lignes à haute tension, par exemple, les secondes, par les antennes relais de téléphonie, tant décriées.
« L’idée est de mettre en place un observatoire neutre pour livrer des informations, de la documentation et des mesures », déclarait Julie Nouvion, future présidente de l’observatoire des ondes et conseillère régionale du groupe Europe-Ecologie-Les Verts à nos confrères du Parisien.

Mise en route dès le début 2013

Les résultats des études d’ondesparif seront mis en ligne pour « recenser l’ensemble de ces émetteurs pour établir une sorte de cartographie » 3D. « Grâce à des simulations nous pourrons ensuite déclencher des mesures plus précises sur les secteurs où les niveaux sont importants. Nous saurons également où implanter des sondes de mesures fixes », commentait Fanny Mietlick, directrice générale de Bruitparif, à qui a été confiée la mission de créer Ondesparif.
Les premières mesures devraient être prises dès le début d’année 2013, au sein de toutes les collectivités volontaires, « à savoir Paris et la communauté d’agglomération de la Plaine Commune (Seine-Saint Denis) », précisait le Parisien.

Source :
Le Parisien
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Mobile : réduire l'exposition aux ondes exigerait 3 fois plus d'antennes
Protestations en série dans les mairies, face aux installations d’antennes relais 4G
Ondes électromagnétiques : les députés EELV réagissent à « l’élagage de leur loi »
Antennes relais : Free Mobile frôle son objectif pour 2012
La nouvelle charte parisienne des antennes-relais est déjà contestée
Antennes-relais : les riverains dénoncent un passage « en force »
IP-Label : les inégalités Paris/province aggravées cette semaine
Les candidats interpellés sur les antennes relais
Antennes-relais : Free Mobile ouvre le dialogue pour l'implantation
Implantation des antennes-relais : qui aura le dernier mot ?
Les antennes-relais provoquent troubles du sommeil et acouphènes
Mobiles : les maires ne peuvent plus s'opposer aux antennes-relais
Le compteur communicant Linky, dangereux pour la santé ?
Près de 66 millions de cartes SIM en service en France
SFR condamné à démonter une antenne-relais
Les antennes de Free Mobile bloquées par le maire de Colmar
Le nombre d’abonnés à la téléphonie fixe recule
Free Mobile autorisé à installer ses antennes à Paris (MAJ)
« L'illimité, un piège pour les consommateurs », selon l'Afutt