En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Antennes-relais : la mairie de Paris et les opérateurs trouvent un accord

Mis à jour le
Antennes-relais : la mairie de Paris et les opérateurs trouvent un accord
 

La mairie de Paris et les opérateurs se sont entendus sur un accord pour concilier l'aménagement numérique de la capitale avec la puissance des antennes-relais.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • glopgloptg
    glopgloptg     

    Comment une mairie peut elle se mettre elle-même en infraction avec la législation en autorisant des valeurs comprises entre 5 et 7 V/m qui seront de toutes façons supérieures, comme le vécu le prouve depuis 15 ans ? Comment autoriserait-elle en effet les opérateurs à violer quotidiennement la législation européenne et française existante, qui fixe le seuil maximal indépassable pour la compatibilité de tous les appareils entre eux à 3 V/m ???

  • DBL8
    DBL8     

    « deux niveaux à ne pas dépasser : 5 volts / m ou 7 V/m »
    Ils abandonnent donc le mode de calcul parisien d'un niveau d'exposition de 2 V/m, établi sur une moyenne de 3 points et sur 24H00
    -
    Ne serait-ce pas plutôt le contraire ?
    Car là, c'est une exposition plus importante vu que cela passe de 2v/M à 7V/m !

  • Ghostan
    Ghostan     

    test1

Votre réponse
Postez un commentaire