En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

FERMER  x Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

FERMER  x Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Les utilisateurs de smartphones sont accros au Wi-Fi public

Plus de 60 % des possesseurs de smartphones ou tablettes ont eu recours au Wi-Fi public, selon le baromètre Orange/Terrafemina.

laisser un avis
agrandir la photo
Plus de 60 % des possesseurs de smartphones ou tablettes ont déjà utilisé un Wi-Fi public, les Français se montrant globalement intéressés par le développement dans la ville de nouveaux services de connectivité, selon le baromètre Orange/Terrafemina. L'institut CSA a interrogé en ligne 1 000 personnes âgées de 18 ans et plus, du 29 au 31 octobre.
Selon cette quatorzième édition, 64 % des personnes sondées possédant un smartphone et/ou une tablette indiquent avoir déjà utilisé un réseau de Wi-Fi public et 58 % l'ont fait dans un hôtel ou un gîte, un restaurant, un café ou un magasin, et 55 % dans une gare, un parc ou une place publique. Les utilisateurs les plus fréquents de ces services sont à 62 % les jeunes âgés de 18-24 ans.
Ces résultats confirment le besoin croissant de réseaux Wi-Fi publics, mis à disposition des possesseurs de terminaux mobiles, dans les villes ou les lieux de passage (gares) ou les sites touristiques (musées). De nombreux municipalités (Bordeaux, Paris) ont d'ailleurs fait ce choix.

Satisfaire un besoin de géolocalisation nomade

agrandir la photo
Plus de la moitié des Français (53 %) admettent avoir déjà consulté un site Internet ou une application pour smartphones ou tablettes pour savoir où ils se trouvaient, ou pour savoir où ils voulaient se rendre.
Ils sont également 52 % à avoir utilisé le numérique pour connaître les horaires d'ouverture d'un restaurant, d'un cinéma, 50 % pour localiser les différents magasins et services à proximité et 48 % pour connaître les horaires d'ouverture d'une administration ou d'un bâtiment public.
Les personnes sondées se disent fortement intéressées quant aux nouveaux services de connectivité qui pourraient être mis en place dans la ville. Ils sont 63 % à être favorables à des bornes « librement utilisables par tous » permettant de téléphoner, de recharger des appareils électroniques ou des véhicules électriques (vélos, voitures, etc.).
envoyer
par mail
imprimer
l'article


Newsletter 01net. Actus

@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
VIDEO - Coup d'oeil sur les nouvelles tablettes Samsung Tab S2
Le Conseil constitutionnel valide l’essentiel de la loi Renseignement
Voitures autonomes : le Royaume-Uni se dote d'un guide de bonne... conduite
Darkode, un des principaux forums de piratage, démantelé par le FBI
Les fondateurs de The Pirate Bay acquittés en Belgique
Téléchargement : le créateur de Wawa Mania condamné à verser 15 millions d'euros
Ebooks : il y a bien eu entente illégale entre Apple et des éditeurs
Téléchargement illégal : un magazine condamné pour «incitation» au piratage
Droit à l’oubli : Google demande plus de temps pour s'adapter
Va-t-on vers la fin du drone de loisir en France ?
Groupe Facebook anti-radars : la confirmation des condamnations requise en appel
Numérique : les sept commandements du gouvernement
Vie privée: Apple, Yahoo et 7 autres sociétés félicitées pour leurs bonnes pratiques
Téléchargement illégal : de la prison pour les membres de la GGTeam
Vers plus de protection des données personnelles en Europe
La Cnil demande à Google d’étendre le droit à l’oubli au monde entier
Le Sénat vote le projet de loi sur le renseignement tout en le modifiant
Edward Snowden salue des «victoires» sur la surveillance de masse
Les opposants à la loi sur le renseignement appellent à manifester le 8 juin