En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Les utilisateurs de smartphones sont accros au Wi-Fi public

Plus de 60 % des possesseurs de smartphones ou tablettes ont eu recours au Wi-Fi public, selon le baromètre Orange/Terrafemina.

laisser un avis
agrandir la photo
Plus de 60 % des possesseurs de smartphones ou tablettes ont déjà utilisé un Wi-Fi public, les Français se montrant globalement intéressés par le développement dans la ville de nouveaux services de connectivité, selon le baromètre Orange/Terrafemina. L'institut CSA a interrogé en ligne 1 000 personnes âgées de 18 ans et plus, du 29 au 31 octobre.
Selon cette quatorzième édition, 64 % des personnes sondées possédant un smartphone et/ou une tablette indiquent avoir déjà utilisé un réseau de Wi-Fi public et 58 % l'ont fait dans un hôtel ou un gîte, un restaurant, un café ou un magasin, et 55 % dans une gare, un parc ou une place publique. Les utilisateurs les plus fréquents de ces services sont à 62 % les jeunes âgés de 18-24 ans.
Ces résultats confirment le besoin croissant de réseaux Wi-Fi publics, mis à disposition des possesseurs de terminaux mobiles, dans les villes ou les lieux de passage (gares) ou les sites touristiques (musées). De nombreux municipalités (Bordeaux, Paris) ont d'ailleurs fait ce choix.

Satisfaire un besoin de géolocalisation nomade

agrandir la photo
Plus de la moitié des Français (53 %) admettent avoir déjà consulté un site Internet ou une application pour smartphones ou tablettes pour savoir où ils se trouvaient, ou pour savoir où ils voulaient se rendre.
Ils sont également 52 % à avoir utilisé le numérique pour connaître les horaires d'ouverture d'un restaurant, d'un cinéma, 50 % pour localiser les différents magasins et services à proximité et 48 % pour connaître les horaires d'ouverture d'une administration ou d'un bâtiment public.
Les personnes sondées se disent fortement intéressées quant aux nouveaux services de connectivité qui pourraient être mis en place dans la ville. Ils sont 63 % à être favorables à des bornes « librement utilisables par tous » permettant de téléphoner, de recharger des appareils électroniques ou des véhicules électriques (vélos, voitures, etc.).
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Phone Apps #80 : Et c'est la prune, amendes.gouv, Louise, Strung Along (vidéo)
Phone Apps #79 : Google Traduction, AllCast, Hydro Coach, 1010! et Charlie Hebdo (vidéo)
Bientôt plus besoin de câbles pour recharger nos appareils électroniques (vidéo du jour)
Phone Apps #78 : Scannable, Fliktu, TubeCast, Jump, Je suis Charlie
Les rumeurs sur le Samsung Galaxy S6 (vidéo du jour)
La France interdit le Wi-Fi dans les crèches et le limite dans les écoles
Le gouvernement lance son premier site Web pour riposter au djihadisme en ligne
Musique en ligne : le coup de gueule d’une artiste contre Youtube
Google a livré les mails de journalistes de WikiLeaks aux autorités américaines
Voiture autonome : les Pays-Bas prêts à des essais grandeur nature
Eric Schmidt, président de Google : «Internet est voué à disparaître»
Etats-Unis : cinq ans de prison pour un journaliste, soutien du groupe Anonymous
Blackberry veut obliger les développeurs à créer des applis pour son OS
Un drone a survolé l'Elysée : rappel des règles encadrant le vol de ces appareils
Terrorisme : Barack Obama veut un moyen d'accéder aux conversations chiffrées
Droit à l'oubli : Google condamné pour la première fois à déréférencer un lien
Pour l'Europe, Amazon reçoit bien des aides illégales du Luxembourg
La Turquie interdit la diffusion sur Internet des caricatures de Charlie Hebdo
Axelle Lemaire promet le projet de loi numérique pour la rentrée 2015