En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Arcep : « La France doit encore accélérer le déploiement de la fibre »

Interrogé lors de la conférence Idate à Montpellier, Jean-Ludovic Silicani, président de l’Arcep, veut accélérer le déploiement en fibre optique pour rapidement atteindre les 2,5 millions de nouvelles prises raccordées par an.

laisser un avis
Comment progressent les déploiements de fibre optique en France ?
Jean-Ludovic Silicani :
l'accélération des déploiements a vraiment démarré. Depuis trois ans, nous avions une progression lente et linéaire des déploiements mais depuis mi-2012, on commence à avoir une vraie accélération de cette croissance, et on devrait dépasser à la fin du troisième trimestre 2012 le cap des deux millions de prises FTTH (« fiber to the home », soit la fibre jusque dans les immeubles).
Il y a en France plus de 35 millions de lignes téléphoniques desservant des foyers ou des locaux professionnels : actuellement, environ 2 millions d'entre elles sont donc éligibles au FTTH. Il faut y ajouter plus de 8 millions de logements éligibles à des offres sur câble. Si on veut atteindre d'ici 2025 l'éligibilité sur la totalité du territoire, il va falloir arriver assez vite, d'ici trois ans, à un rythme de croisière de près de 2,5 millions de nouvelles prises par an, contre 800 000 cette année, et ensuite garder ce rythme pendant plus de dix ans.
Comment expliquez-vous le fait que peu de Français souscrivent un abonnement fibre ?
C'est vrai, le nombre d'abonnés reste encore faible. Pour l'instant, les déploiements s'accélèrent surtout dans les zones denses et très denses : or, l'ADSL (via le réseau cuivre) y est de très bonne qualité, ce qui est un atout et une faiblesse, car les abonnés ne voient pas encore l'intérêt ou l'utilité de passer à la fibre optique. Dans certains pays d'Europe de l'est, où il n'y avait pas ou peu d'ADSL, les utilisateurs sont passés directement et rapidement à la fibre. Il faut aussi constater qu'en France, il y a encore trop peu de publicité de la part des opérateurs concernant leurs offres d'abonnement à la fibre: les premières n'ont commencé qu'il y a quelques mois.
Comment faire pour que les déploiements se passent au mieux localement ?
Il faut une coordination nationale des déploiements, c'est ce qui manquait jusqu'à maintenant. Le gouvernement vient de décider la mise en place d'une mission nationale ayant cet objet. Le cadre réglementaire a été fixé par l'Arcep dès 2011. Il reste à mettre en place un outil de soutien financier pérenne pour les zones les moins denses via le fonds d'aménagement numérique du territoire. Le puzzle se met ainsi progressivement en place.
Un autre élément clé est celui de la main d'œuvre, qui est le nerf de la guerre : il serait inconcevable que l'on n'arrive pas à atteindre le rythme de 2,5 millions de prises par an par manque de main d'œuvre qualifiée, alors que le taux de chômage est élevé. Il faut donc recruter et former plusieurs milliers d'ouvriers, techniciens et ingénieurs pour réaliser ce grand réseau du 21e siècle.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
La France a 1,76 million d'abonnés très haut débit sur réseaux fixes
Plan très haut débit : la Cour des comptes préconise des améliorations
Plan très haut débit : la Cour des comptes préconise des améliorations
Très haut débit : Les régions s'allient aux opérateurs pour déployer la fibre
L'Arcep relance le débat sur la fibre optique jusqu'à la box de l'abonné
Le Loiret lance avec SFR le câblage très haut débit du département
Le Loiret lance avec SFR le câblage très haut débit du département
SFR se greffe enfin sur le réseau fibre optique des Hauts-de-Seine
La Bretagne va équiper 4 villes moyennes en réseau 100 % fibre optique
Fibre optique : l'Etat encadrera de près les déploiements d'opérateurs
Promesses de débit : la surenchère des opérateurs fait débat
Numericable ouvre son réseau 200 MBits/s à Nantes et dans l'Ain
Bouygues Telecom va passer à 200 Mbits/s sur sa BBox Sensation Fibre
Télécoms: le très haut débit sur câble téléphonique aura sa norme en 2014
Télécoms : craintes sur l'impact du VDSL 2 sur la fibre optique
Numericable se branche sur le réseau fibre optique départemental de l'Ain
Fibre optique : les Hauts-de-Seine ajoutent 34 millions d'euros au pot
Internet : les abonnés n'ont pas en Europe les hauts débits promis
Fibre optique : le gouvernement lance une mission pour débrancher l'ADSL
Fibre optique : SFR relance la guerre des débits avec 300 Mbits/s