En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Aurélie Filippetti veut vite résoudre le problème de l’édition numérique

La ministre de la Culture souhaite débloquer la situation entre les éditeurs et les auteurs pour l’adaptation du contrat d’édition numérique. Elle souhaite également trouver un moyen de faire payer les acteurs de l’Internet.

laisser un avis
La ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, a jugé « indispensable » de trouver un accord sur les clauses numériques du contrat d'édition entre auteurs et éditeurs, qui doivent reprendre rapidement leurs discussions. « C'est indispensable, il faut qu'on arrive à un accord » entre auteurs et éditeurs, a insisté, jeudi 25 octobre 2012, la ministre lors du forum de la Société des gens de lettres (SGDL), « L'auteur et la création sur internet ». « Le droit d'auteur n'est pas soluble dans l'économie numérique », a-t-elle relevé, ajoutant qu'elle privilégiait « les solutions négociées ». « Je mettrai toute mon énergie pour qu'on puisse y parvenir », a-t-elle assuré devant les auteurs, le Syndicat national de l'édition (SNE) et les membres de son administration.

Constat d’échec

Les négociations entre auteurs et éditeurs sur l'adaptation du contrat d'édition au numérique s'étaient soldées en juin par un échec. La relation contractuelle d'un auteur avec son éditeur doit s'inscrire dans la durée, « mais elle doit être transparente et équilibrée. Il y a une responsabilité forte de l'éditeur vis-à-vis de l'auteur, et une nécessaire solidarité. Les auteurs doivent être équitablement associés à tous les fruits de cette exploitation. J'espère que cet équilibre se dégagera des discussions », a poursuivi Mme Filippetti.
Elle a inscrit cette action dans le cadre de la mission confiée à Pierre Lescure, qui doit adapter à l'ère numérique l'organisation et la réglementation de la création en France, dans un « Acte II de l'exception culturelle ».

Une prochaine étape pleine de piège

Pour la ministre, il faudra aussi trouver le moyen de faire participer les nouveaux acteurs de l'internet au financement de cette création. Mme Filippetti a rappelé les trois fondements de cette action: accès large aux œuvres, dans la protection des droits des auteurs, avec une préférence pour le dialogue et les accords contractuels.
Elle a aussi rappelé la détermination du gouvernement quant à la nécessité de l'alignement de la TVA du livre numérique sur celle du livre papier, qui vaut actuellement à la France un avis motivé de la Commission européenne.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Fleur Pellerin salue le « très bon rapport » Lescure
A. Filippetti: la taxe sur les smartphones sera "extrêmement faible"
Filippetti dit non à Hadopi et oui à la taxe « Google »
L'Hadopi veut protéger son financement
Aurélie Filippetti : « Je vais réduire les crédits de la Hadopi »
Hadopi : Pierre Lescure est chargé de la concertation
01net evening : toute l'actu tech du 22 avril
L'analyse des tweets pourrait faire baisser la criminalité
01net evening : toute l'actu tech du 18 avril
Chez le vendeur en ligne Zalando, les magasiniers parcourent 20 km par jour
Les Français passent une heure par jour à surfer à des fins personnelles au travail
01net evening : toute l'actu tech du 17 avril
Jeunes internautes, testez votre e-réputation sur Twitter !
Le Facebook russe a refusé de livrer à l'ex-KGB les données de meneurs ukrainiens
01net evening : toute l'actu tech du 16 avril
Twitter refuse d'ouvrir un bureau en Turquie et espère avoir apaisé les autorités
Le fisc américain scanne les réseaux sociaux pour traquer les fraudeurs
01net evening : toute l'actu tech du 15 avril
Un tweet porno d’US Airways sème la pagaille