En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Apple pourrait abandonner les processeurs Intel

Adieu Intel et bonjour... C'est ce qu'Apple aurait envisagé, et envisage peut-être toujours pour ses Mac, selon Bloomberg. Des pistes de réflexion pour continuer à produire des ordinateurs légers, autonomes et qui se distinguent de la concurrence.

laisser un avis
Un article du site Bloomberg Businessweek, qui liste les axes de réflexion et d’action de Tim Cook pour s’affirmer dans une ère post-Steve Jobs, rapporte que deux sources lui ont indiqué qu’Apple aurait réfléchi à abandonner les puces Intel pour ses Mac. Ce qui fait d’ailleurs écho à une vague de rumeurs née de l’après lancement du MacBook Air.
Evidemment, le mouvement ne serait pas imminent et ne se ferait pas sans mal. En revanche, comme le dit l’article, il lui permettrait de se distinguer à nouveau de la concurrence, puisque, au-delà de l’OS, de l’ingénierie et du design, les Mac sont des PC presque comme les autres.

L’amour du RISC

Evidemment, il semblerait peu problable qu’Apple abandonne Intel pour se jeter dans les bras d’AMD. Il faudrait donc aller chercher ailleurs que dans l’univers x86, abandonner le CISC pour le RISC et donc se tourner vers les plates-formes ARM.
agrandir la photo
On sait que depuis le rachat de PA Semi, en 2008, Apple a de fortes connaissances et compétences dans le domaine, comme le prouve le design maison du dernier Apple A6. On sait également que Qualcomm a présenté en début d’année des processeurs destinés à s’ébattre dans des ordinateurs portables, comme le SnapDragon S4 gravé en 28 nm. ARM Holdings indiquait par ailleurs en juin dernier viser les 20 % de parts de marché sur les portables d’ici à 2015.
L’idée de voir un MacBook Air mu par un processeur ARM pourrait donc tenir la route, ce qui est plus discutable pour la gamme des portables pro et les iMac, sans même parler des Mac Pro.
Il faut également garder en tête que l’abandon total ou partiel de la plate-forme x86 impliquerait toutefois une version de Mac OS X spécifique. Comme il y aura une version de Windows 8 spécialement taillée pour les tablettes ARM.
Page d\'accueil du site de Qualcomm
Page d'accueil du site de Qualcomm
Smartphones, tablettes et PC portables, Qualcomm voit grand

Encore trop d’incertitudes et peu d’intérêt ?

Pour autant, si la force des processeurs ARM est leur faible consommation d’énergie, Intel a su faire des progrès dans ce domaine récemment, suffisamment en tout cas pour se lancer sur le marché des smartphones, chasse gardée des puces ARM jusqu’à il y a peu. Et, suffisamment encore, pour que le PDG d’Intel déclarent en mai dernier : « Notre objectif est de faire en sorte qu’Apple sache que notre silicium est très performant, qu’il pourrait faire mieux fonctionner le Mac ou qu’il peut améliorer l’iPad. »
Mais, au-delà du débat technique entre les deux types d’architecture, les puces ARM ont un point faible. Les gros concepteurs de puces ARM, comme Qualcomm, connaissent régulièrement des pénuries de production, qui pourraient bien évidemment empirer si les champs d’application de cette architecture devaient grandir.

En définitive, l’histoire nous a déjà prouvé, lors du passage des PowerPC aux puces Intel qu’Apple n’avait pas peur de sauter un pas technologique. Reste à savoir si cette option sera considérée avec sérieux et si oui, si elle s’accompagnera des garanties nécessaires au développement de produits de masse comme les conçoit Apple.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
JTech 199 : test iPhone 6, Bendgate, Netflix CanalPlay, Blackberry Passport (vidéo)
Téléphonie : Intel investit 1,5 milliard de dollars dans deux fabricants chinois
Le grand test des iPhone 6 et iPhone 6 Plus (vidéo du jour)
JTech 198 : iPhone 6 et 6 Plus, Netflix, pyjamas connectés et Sony Xperia Z3 (vidéo)
iPhone 6 et 6 Plus : 01netTV vous répond (vidéo du jour)
iPhone 6 et Watch : les moments clés de la keynote d'Apple (vidéo)
Keynote Apple : le mix ama…zing ! (vidéo)
"L'iPhone 6 va booster le paiement sans contact", selon Airtag (vidéo)
Prise en main des iPhone 6 et de l'Apple Watch (vidéo du jour)
La Bourse boude l’iPhone 6 et l’Apple Watch
Keynote Apple : revivez les grands moments de la soirée spéciale iPhone 6 (vidéo)
iOS 8 : les points clefs (vidéo)
L’iWatch et l’iPhone 6 ouvriraient la voie au paiement tactile
Keynote iPhone 6 : ce qu’Apple doit annoncer ce soir (vidéo du jour)
IFA 2014 : Intel fait le show avec sa caméra RealSense et son Core-M (vidéo)
Pour la Bourse, l’iPhone 6 est déjà un succès
Le top 5 des copies chinoises de l'iPhone les plus surprenantes
Qu'attendez-vous de l'iPhone 6 ? (vidéo du jour)
Rentrée 2014 : les prix des ordis en chute libre (reportage vidéo du jour)