En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

eBooks : pour les libraires français le prix unique est « essentiel »

EN BREF. Le Syndicat de la librairie française estime que le prix unique des eBooks évitera les monopoles « qu'une guerre des prix ne manquerait pas d'établir ».

laisser un avis
Les libraires français réaffirment jeudi 20 septembre 2012 « le caractère essentiel » du prix unique du livre numérique au lendemain de l'engagement de quatre éditeurs internationaux, qui font l'objet avec Apple d'une enquête de la Commission européenne pour collusion, de modifier leurs contrats.
Ces engagements, selon les termes de la Commission, « sont sans préjudice des législations nationales qui autorisent ou obligent les éditeurs à fixer le prix de vente au détail des livres numériques à leur convenance », rappelle le Syndicat de la librairie française (SLF) dans un communiqué. Cela signifie que le prix unique des livres numériques continuera bien de s'appliquer en France, selon les modalités arrêtées par la loi du 26 mai 2011.
Cette « vraie concurrence est la plus profitable aux lecteurs. Elle évitera les situations de monopole qu'une guerre des prix ne manquerait pas d'établir. La culture et l'économie européennes en seront les bénéficiaires », assure le SLF. Le prix unique, « fixé par l'éditeur et respecté par l'ensemble des détaillants commercialisant des livres en France, est le meilleur moyen pour garantir la vitalité de la création et de l'édition, en assurant la rémunération de chacun (...), de l'auteur au libraire, et en maintenant un réseau de diffusion large et varié », souligne l'organisation.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Ebooks : 55% des Français ne veulent pas lâcher le livre papier
Le livre numérique séduit 46 % des jeunes Américains
Ebooks : Apple pourrait payer 840 millions de dollars pour entente illicite
L'enseigne Cultura fait la promotion du format "ouvert" pour l'ebook
Le contrôleur imposé à Apple dans l’affaire des ebooks lui coûte trop cher
Ebooks, le gouvernement rend service à Amazon pour satisfaire l’Europe
Alexandre Bompard (Fnac) : « Les objets connectés ont toute leur place à la Fnac »
Les éditeurs numériques se rassemblent pour organiser la filière
Création du Groupement pour le développement de la lecture numérique
Amazon France craint la remise en cause de ses frais de port gratuits
Amazon propose d’obtenir une version numérique des livres achetés depuis 1995
Nathan et Bordas ouvrent aux élèves les manuels scolaires numériques
Entente illicite sur les ebooks, l’amende ne pourrait porter que sur... les ebooks
Ebooks : les éditeurs critiquent les décisions des autorités américaines
Ebooks, Apple a été reconnu coupable d’entente illicite sur les prix
Lancement de la deuxième édition du Prix du livre numérique
Les bibliothèques françaises prêtent encore trop peu de livre numérique
Prix des ebooks : Eddy Cue, d’Apple, admet une hausse des prix liée à l’iPad
eBooks : Apple réfute toute entente et évoque une stratégie de négociation
Ebook : Apple accusé par la justice américaine d'entente sur les prix