En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Bureautique
Multimédia
Internet
Utilitaires
Personnaliser son pc
Loisirs
Sécurité
Logiciels Mobiles
Services en ligne
Divers

Le grand guide de LibreOffice 3.5

Oubliez Microsoft Office ! Tournez le dos à OpenOffice ! et lancez-vous à la découverte de leur successeur libre et gratuit : LibreOffice grâce à notre grand guide pratique.

laisser un avis
Jusqu'à une époque récente, Office régnait en maître sur le monde des suites bureautiques. Non sans raison : Word, Excel et PowerPoint, pour ne citer que les fleurons de la suite, sont devenus de véritables mastodontes logiciels, auxquels il ne manque quasiment aucune fonction majeure. Mais des concurrents gratuits ont fait leur apparition. Après quelques timides tentatives comme StarOffice, puis des challengers plus sérieux comme OpenOffice et, plus récemment, sa déclinaison : LibreOffice, dont la version 3.5 est disponible depuis deux mois. Tous ces logiciels sont issus du monde libre, c'est-à-dire qu'ils peuvent être téléchargés et utilisés gratuitement. Or, contrairement à une idée reçue, gratuit ne veut pas dire au rabais. Vous constaterez tout au long de ce dossier, que LibreOffice 3.5 n'a pas grand-chose à envier à Office 2010... On y retrouve les principaux logiciels d'une suite bureautique : le traitement de texte, le tableur, l'outil de présentation, plus quelques outils généralement réservés aux suites professionnelles, comme Base.
Vous envisagez de migrer d'Office à LibreOffice ? Rassurez-vous : le passage se fera en douceur. En effet, les logiciels des deux suites se ressemblent beaucoup, au point qu'on peut presque les confondre au premier coup d'œil ! Cela va même jusqu'aux couleurs des icônes, verte pour le tableur, bleue pour le traitement de texte, mauve pour la base de données, exactement comme dans Office ! L'interface aussi est similaire : vous retrouverez la plupart des réflexes qui vous sont familiers. La migration de vos données ne posera aucun problème non plus : LibreOffice ouvre tous les fichiers (textes, feuilles de calcul, diaporamas...) créés avec Office, y compris la version 2010 et peut même les enregistrer dans ce format sans perte de données ou d'enrichissements. Une seule exception, mais de taille : LibreOffice ne lit pas les macros VBA d'Office (voir encadré ci-dessous).

Des lacunes à combler

Reste quelques points pour lequel LibreOffice accuse encore du retard sur la suite de Microsoft. L'interface, en premier lieu, fait un peu pauvre comparée aux rubans d'Office, sans compter qu'il reste quelques bugs, même dans la version la plus récente (3.5.2.2), assez rares il est vrai. Autre écueil : LibreOffice, contrairement aux Office Web Apps, n'existe pas encore en version en ligne (Cloud), mais sous la forme d'un logiciel « traditionnel », que l'on télécharge et que l'on installe sur son PC ou son Mac. Mais une version LOOL (LibreOffice OnLine serait en préparation... A suivre donc... Enfin, pour l'instant, n'existe aucune version pour tablettes tactiles.
Dans ce guide, nous n'insistons guère sur les nouveautés de LibreOffice 3.5 par rapport à la version 3.4 : elles sont trop peu nombreuses pour justifier un dossier complet. Nous ne nous attarderons pas non plus sur les fonctions basiques d'une suite bureautique : créer des textes ou des tableaux, rien de nouveau là-dedans... Nous vous proposons plutôt un tour d'horizon général des fonctions évoluées de cette suite. Vous le constaterez : elle se montre puissante, cohérente et d'une utilisation assez agréable. A vous de voir, après, si vous êtes prêt à sauter le pas...

Bien configurer le logiciel

agrandir la photo

Comme de nombreux logiciels, les réglages par défaut de LibreOffice, activés au moment de l'installation de la suite, sont rarement les plus efficaces. Heureusement, tout, ou presque, peut être modifié. Dans n'importe quelle application de LibreOffice, déroulez le menu Outils, Options. Dans le volet de gauche, vous trouverez les paramètres propres à chaque logiciel (Writer, Base, Diagrammes...) et ceux s'appliquant à l'ensemble de la suite.

Commencez par préciser (menu LibreOffice, Données d'identité) vos coordonnées : elles seront automatiquement insérées dans les formulaires que vous créerez. Autre réglage qui vous sera bien utile : une aide détaillée sur les boutons des barres d'outils. Pour l'activer, dans la section LibreOffice, cliquez sur Général. Dans le volet droit, cochez Infoballons. Quand le pointeur de la souris survolera un bouton, le logiciel affichera une description détaillée de son rôle. Très utile pour une personne habituée à d'autres suites bureautiques !

Oubliez vos macros en VBA !

agrandir la photo

C'est le gros écueil de la compatibilité avec Microsoft Office : si, avec Word ou Excel, vous avez développé de nombreuses macros en VBA, le langage de la suite Office, vous devrez y renoncer en passant à LibreOffice. En effet, même si vous réduisez le degré de sécurité des macros (menu Outils, Options, Sécurité, Sécurité des macros), LibreOffice tente de lancer vos scripts VBA, mais, entre ce dernier et LibreOffice Basic, les différences sont nombreuses.

L'exemple illustré ici est celui d'une déclaration de plusieurs variables sur la même ligne, classique en VBA... mais refusé en LibreOffice Basic. Et quid d'une conversion de macros de VBA vers LibreOffice Basic ? Difficile, d'autant qu'aucun outil ne vous aidera à la migration de vos programmes. Il existe heureusement des sites Web consacrés à LibreOffice Basic, mais moins nombreux que pour VBA. Quant aux forums, s'ils fourmillent pour le VBA, on n'en trouve que quelques-uns pour LibreOffice Basic... C'est connu : on ne prête qu'aux riches !

Les accessoires

agrandir la photo

Comme toute suite bureautique, LibreOffice est fourni avec plusieurs logiciels compagnons, pouvant être exploités par les programmes principaux de la suite. Draw est un outil de dessin vectoriel classique. Quant à Maths, il s'agit d'un éditeur d'équations avec lequel vous pouvez créer des expressions mathématiques et les afficher telles qu'elles apparaissent dans n'importe quel livre de maths. Notez que le logiciel se contente de dessiner l'équation, mais n'effectue aucun calcul, ni aucun contrôle sur sa cohérence mathématique.

envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
TÉLÉCHARGEMENTS
LibreOffice (Windows)
SUR LES MÊMES THÈMES
LibreOffice bidonne-t-il ses statistiques ?
OpenOffice 3.4 : Apache tente de rattraper LibreOffice
LibreOffice reçoit le soutien de Google, Suse et Red Hat
Linux Fedora 15 déguise le PC en smartphone
L’avenir de LibreOffice presque assuré financièrement
LibreOffice : Impress Remote est enfin disponible sur Linux, MacOS et Windows
LibreOffice Writer : remplacez des caractères spéciaux
Facebook donne des leçons de vie privée
Windows 8 : 10 astuces pour éviter la crise de nerfs
Android : retrouvez facilement vos applications
Photoshop Elements : créez un tableau Pop Art en quatre clics
Forgez-vous un Windows à votre image
iPhone : effectuez une double sauvegarde
Windows 8 : verrouillez le clavier numérique au démarrage
JO 2012 : affichez vos couleurs sur Google+ et Facebook
Installez Windows 8 depuis une clé USB
Photo : réinitialisez la numérotation des clichés
Internet Explorer 9 : créez des raccourcis invisibles
Bloquez l’entrée de votre Tumblr avec un mot de passe