En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Wikipedia abandonne Google Maps sur ses nouvelles applis mobiles

EN BREF. Les applications de la fondation Wikimedia utiliseront désormais les cartes libres OpenStreetMap plutôt que Google Maps.

laisser un avis
Les temps sont durs pour Google Maps : après Foursquare il y a quelques mois, puis Apple dans la nouvelle application iPhoto pour iOS, c’est au tour de Wikipedia d’abandonner le service de cartographie de Google. 
agrandir la photo
La fondation Wikimedia vient d’annoncer qu’elle utiliserait désormais OpenStreetMap dans ses applications mobiles pour Android et pour iOS, qui vient tout juste d’arriver sur l’App Store.
Des cartes libres qui conviennent parfaitement à la philosophie de Wikipedia : « Cela signifie que nous n’avons plus besoin d’utiliser les API propriétaires de Google dans notre code, ce qui aide à le faire tourner sur des millions de téléphones Android peu onéreux, qui sont purement open source et ne disposent pas des applications propriétaires de Google », indique la fondation Wikimedia.
Une noble motivation, qui diffère certainement de celle de Foursquare (qui utilise les cartes de Bing, désormais) ou d’Apple (qui utilise OpenStreetMap sans le dire). Car pour ces deux acteurs, l’abandon de Google Maps a sans doute aussi une motivation économique : on rappelle que, depuis quelques mois, l'accès à l’API Google Maps est payant pour les gros utilisateurs (au-dessus de 25 000 utilisations par jour). Wikipedia, en tant que site à but non lucratif, échappe cependant à ces limitations.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Facebook en panne pendant quelques minutes
Téléchargement : les dix meilleurs logiciels de la semaine
Office pour iPad : Microsoft propose une mise à jour majeure
Free lance un kit de développement pour créer de nouvelles applis Freebox
Google : une version 64 bit de Chrome arrive en bêta pour Windows
BitTorrent dévoile Bleep, son service de chat en peer-to-peer
Avec l'appli Internet.org, Facebook se transforme en portail en Afrique
Snapkeep : l’appli qui sauvegarde les photos et vidéos Snapchat (à votre insu)
Propriété industrielle: le dépôt de dessins en ligne désormais possible en France
Amazon lance une boutique d'impression 3D
TorrenTV, la petite appli qui streame des films piratés sur une télé
Quand Microsoft se moque du Siri d’Apple dans une pub
Téléchargement : les dix meilleurs logiciels de la semaine
Avec Explore, Google Maps vous propose un « mode découverte »
Les meilleures applications de rencontres
Yosemite : découvrez le nouveau Mac OS X en images
Airbnb vent debout contre les critiques
Mac OS 10.10 Yosemite : une bêta en forme d'aboutissement
Avant-première, nos impressions sur Yosemite, le nouveau Mac OS X d’Apple
Microsoft va unifier toutes les versions de Windows en un OS unique