En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

FERMER  x Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

FERMER  x Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Wikipedia abandonne Google Maps sur ses nouvelles applis mobiles

EN BREF. Les applications de la fondation Wikimedia utiliseront désormais les cartes libres OpenStreetMap plutôt que Google Maps.

laisser un avis
Les temps sont durs pour Google Maps : après Foursquare il y a quelques mois, puis Apple dans la nouvelle application iPhoto pour iOS, c’est au tour de Wikipedia d’abandonner le service de cartographie de Google. 
agrandir la photo
La fondation Wikimedia vient d’annoncer qu’elle utiliserait désormais OpenStreetMap dans ses applications mobiles pour Android et pour iOS, qui vient tout juste d’arriver sur l’App Store.
Des cartes libres qui conviennent parfaitement à la philosophie de Wikipedia : « Cela signifie que nous n’avons plus besoin d’utiliser les API propriétaires de Google dans notre code, ce qui aide à le faire tourner sur des millions de téléphones Android peu onéreux, qui sont purement open source et ne disposent pas des applications propriétaires de Google », indique la fondation Wikimedia.
Une noble motivation, qui diffère certainement de celle de Foursquare (qui utilise les cartes de Bing, désormais) ou d’Apple (qui utilise OpenStreetMap sans le dire). Car pour ces deux acteurs, l’abandon de Google Maps a sans doute aussi une motivation économique : on rappelle que, depuis quelques mois, l'accès à l’API Google Maps est payant pour les gros utilisateurs (au-dessus de 25 000 utilisations par jour). Wikipedia, en tant que site à but non lucratif, échappe cependant à ces limitations.
envoyer
par mail
imprimer
l'article


Newsletter 01net. Actus

@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Microsoft : sa nouvelle appli musicale pour Windows 10 ressemble beaucoup à Spotify
Avec Android M, toutes vos applis pourront vous authentifier par empreinte digitale
Android : la nouvelle application Google Photos dévoilée
Windows et Mac OS X sont des malwares, selon Richard Stallman
Instagram lance Highlights pour ne plus rien manquer de votre fil d'actu
OneClip, Microsoft teste le copier-coller universel qui passe par le cloud
Vidéo : Mario Kart Fury Road, le jeu de course de Nintendo prend une nouvelle dimension…
Téléchargement : les dix meilleurs logiciels de la semaine
Firefox pour iOS, Mozilla ouvre le bêta test de son navigateur
Firefox va afficher des publicités ciblées s'appuyant sur l'historique de navigation
Google préparerait Brillo, un Android dédié à l’Internet des Objets
Outlook.com : le webmail de Microsoft fait le plein de fonctions
iOS 9 : votre iPhone pilotera toute votre maison grâce à Home, son appli domotique
Microsoft peaufine la version test de Windows 10
Flow, la nouvelle messagerie instantanée que Microsoft veut intégrer à Outlook
The Great Suspender : une extension pour lutter contre les lenteurs de Chrome
Google sur le point de lancer un nouveau service de partage de photos
Adblock Plus lance Adblock Browser, un navigateur pour Android
Chrome 43 : Google corrige 37 failles de sécurité
Google enrichit ses résultats de recherche avec des tweets