En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

FERMER  x Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

FERMER  x Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Wikipedia abandonne Google Maps sur ses nouvelles applis mobiles

EN BREF. Les applications de la fondation Wikimedia utiliseront désormais les cartes libres OpenStreetMap plutôt que Google Maps.

laisser un avis
Les temps sont durs pour Google Maps : après Foursquare il y a quelques mois, puis Apple dans la nouvelle application iPhoto pour iOS, c’est au tour de Wikipedia d’abandonner le service de cartographie de Google. 
agrandir la photo
La fondation Wikimedia vient d’annoncer qu’elle utiliserait désormais OpenStreetMap dans ses applications mobiles pour Android et pour iOS, qui vient tout juste d’arriver sur l’App Store.
Des cartes libres qui conviennent parfaitement à la philosophie de Wikipedia : « Cela signifie que nous n’avons plus besoin d’utiliser les API propriétaires de Google dans notre code, ce qui aide à le faire tourner sur des millions de téléphones Android peu onéreux, qui sont purement open source et ne disposent pas des applications propriétaires de Google », indique la fondation Wikimedia.
Une noble motivation, qui diffère certainement de celle de Foursquare (qui utilise les cartes de Bing, désormais) ou d’Apple (qui utilise OpenStreetMap sans le dire). Car pour ces deux acteurs, l’abandon de Google Maps a sans doute aussi une motivation économique : on rappelle que, depuis quelques mois, l'accès à l’API Google Maps est payant pour les gros utilisateurs (au-dessus de 25 000 utilisations par jour). Wikipedia, en tant que site à but non lucratif, échappe cependant à ces limitations.
envoyer
par mail
imprimer
l'article


Newsletter 01net. Actus

@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Téléchargement : les dix meilleurs logiciels de la semaine
Applis : les bons plans et promos du jour pour iPhone, iPad et Android
L'appli de chat anonyme Secret ferme ses portes
Google lance Alerte mot de passe pour lutter contre le phishing
Waze : on va pouvoir suivre l'état du trafic sur Twitter
Windows 10 : Microsoft a dévoilé sa nouvelle version build 10074
Vous pourrez demain transformer votre Windows Phone en véritable PC
Le successeur d’Internet Explorer s’appelle Microsoft Edge
Windows 10 pourra faire tourner des applications conçues pour Android et iOS
Et maintenant Uber va livrer nos courses
Windows 10, Office... toutes les annonces de la Build Microsoft
Un bug dans l’iPad cloue les avions d’American Airlines sur le tarmac
Pourquoi Instagram censure l'emoji aubergine
UltraTuner : une appli Apple Watch pour accorder sa guitare ou sa basse
GoPro rachète Kolor, un éditeur français spécialisé dans la réalité virtuelle
Facebook limite le partage de données personnelles avec les éditeurs tiers
Periscope a séduit 1 million d’utilisateurs en 10 jours
SwiftKey crée un clavier virtuel qui corrige des bouts de phrases
En automne, il sera possible de géolocaliser des taxis en open data
Facebook Messenger ajoute les appels vidéo pour concurrencer Skype