En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Business

L’OMS estime que l’usage du téléphone mobile peut être cancérigène

Nouvelle étape dans le débat concernant l'impact du téléphone mobile sur la santé : des chercheurs de l'OMS viennent d'indiquer que l'utilisation du mobile était « peut-être » cancérigène.

laisser un avis
Changement de ton à l’Organisation mondiale de la santé (1) concernant le téléphone mobile. Par le biais de son Centre international de recherche sur le cancer (Circ), l'OMS vient de classer les champs de radiofréquences électromagnétiques comme « potentiellement cancérigènes ». On se rappelle pourtant qu’il y a un an, les résultats de l’étude Interphone, menée par ce même Circ, n’avaient pas « permis de mettre en évidence un risque accru de cancer cérébral ».

Des centaines d'articles scientifiques étudiés

Les 31 scientifiques réunis à Lyon depuis une semaine pour évoquer la question ont planché sur « des centaines d’articles scientifiques ». Et ils ont cette fois estimé que l’usage du téléphone mobile pouvait notamment favoriser l’apparition de gliomes, mais en faisant état d'un niveau de preuve « restreint ». Le docteur Jonathan Samet, qui a présidé ce groupe de travail, a indiqué que « les preuves, qui continuent d’être accumulées, sont suffisamment fortes pour déterminer une conclusion et une classification 2B [la liste des agents potentiellement cancérigènes selon une norme internationale, NDLR]. Cette conclusion signifie qu’il pourrait y avoir un risque, et de ce fait nous devons poursuivre l’observation attentive d’un lien entre téléphones portables et risque de cancer ».

Le directeur du Circ, Christopher Wild, a insisté sur la nécessité de poursuivre les recherches et donne quelques conseils de bon sens pour limiter le risque : avant tout, il recommande d’éviter de porter le téléphone à l’oreille et d'utiliser un kit mains-libres. Le groupe de travail n’a en revanche pas trouvé de lien entre l’exposition « environnementale » aux ondes et le cancer.

Les opérateurs réagissent

La Fédération française des télécoms (FFT) n’a pas tardé à réagir à cette annonce. Le sujet est sensible, et on se rappelle que l’association, qui regroupe notamment les opérateurs mobiles, avait déjà durement critiqué le documentaire Mauvaises ondes, diffusé il y a deux semaines.
La Fédération dit « prendre acte » de ce classement. Et indique que, en « choisissant 2B, catégorie qui concerne 266 autres agents dont le café et les légumes vinaigrés, le Circ indique que le lien entre cancer et ondes radio n’est pas démontré en l’état des données scientifiques acquises. Les ondes radio n’ont aujourd’hui pas la même classification que, par exemple, l’alcool, le tabac et l’amiante (catégorie 1 :  “cancérogène”), ni que, par exemple, le trichloréthylène et les fumées des moteurs Diesel (catégorie 2A probablement cancérogène) ».
Voir ci-dessous la réaction de la Fédération française des télécoms en vidéo :

(1) L'Organisation mondiale de la santé dépend de l'ONU.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Roaming: un quart des Européens en voyage dans l'UE éteint son mobile
Mobile : 76,7 millions de cartes SIM étaient en circulation fin 2013
Partage des réseaux SFR et Bouygues : les clés pour comprendre
L'Arcep pourra sanctionner un opérateur "par anticipation"
Mobile: Bouygues Telecom et SFR finalisent le partage de leur réseau
Le réseau 4G de Free s'ouvre aux iPhone 5c et 5s
Internet et téléphonie fixe en tête des dépenses des entreprises en 2012
Mobile: les revenus des opérateurs en chute de 13 % au 3e trimestre 2013
La 4G disponible chez Sosh [MAJ]
Dossier médical personnel : la facture du fiasco s'alourdit
Virgin Mobile promet la 4G en 2014 sur son forfait 3 Go à 19,99 €/mois
Les établissements de santé français sous-estiment le risque de fuite de données
Ingenico retenu pour moderniser le système de santé allemand
3G/4G: Bouygues Telecom offre un week-end d'Internet mobile illimité
4G : sur Twitter, Xavier Niel raille Arnaud Montebourg, qui réagit (MAJ)
Renault et Orange coopèrent sur la 4G à bord de la voiture du futur
En incluant la 4G, Free "rentabilise" son forfait à 2 euros
Après Free, B&You va répliquer très vite avec des forfaits 4G
Pour Bouygues Telecom, "la révolution 4G est en marche"
4G: Alcatel-Lucent recense 600 000 sites pour des minis antennes-radio