En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Business

Le diffamateur de la fille des Chirac sur Wikipédia se dénonce

Il s'agirait d'un ami d'enfance du fils d'Ahn Dao Traxel, qui aurait agi par « bêtise ». Celle-ci souhaite combattre désormais l'anonymat en ligne.

laisser un avis

Mise à jour le 6 octobre 2009

Selon Le Parisien et l'AFP, l'auteur sur Wikipédia d'affirmations malveillantes à l'encontre d'Ahn Dao Traxel, fille adoptive de Jacques et Bernadette Chirac, s'est dénoncé. Il s'agit d'un ami d'enfance du fils aîné d'Ahn Dao Traxel, âgé de 28 ans et employé d'un service informatique de la Mairie de Paris. Il a téléphoné à Mme Traxel dimanche, pour lui présenter ses excuses d'avoir agi « par bêtise ». Il devrait être convoqué par la justice ce jeudi.

Ahn Dao Traxel a porté plainte il y a quelques jours, et une enquête préliminaire a été ouverte et confiée à la Sûreté départementale de l'Essonne, explique l'AFP. La fille de Jacques Chirac souhaite désormais s'attaquer à l'anonymat sur Internet et a interpellé en ce sens Jean-François Copé. Selon son mari, elle serait même prête à une grève de la faim.

D'après l'avocat de Mme Traxel, Yassine Bouzrou, un complément de plainte a été déposé le 24 septembre à l'encontre de Wikipédia, pour déterminer la responsabilité de l'encyclopédie collaborative. Un dépôt de plainte pourrait suivre.

Première publication le 24 septembre 2009
La fille adoptive des Chirac poursuit un contributeur de Wikipédia
Anh Dao Traxel estime avoir été diffamée par le texte qui lui était consacré sur l'encyclopédie en ligne. Elle a déposé plainte contre X.
D'après Le Parisien, la fille adoptive de Jacques et Bernadette Chirac, Anh Dao Traxel, porte plainte contre un contributeur de Wikipédia, après avoir découvert un texte qui lui était consacré sur l'encyclopédie collaborative et contenant, selon elle, des affirmations malveillantes.
agrandir la photo
Publié le 11 juin par un internaute utilisant le pseudonyme Homninex, le texte indiquait que la plaignante avait abandonné ses enfants en les laissant à la charge de son premier mari, afin de profiter du nom et des avantages de son second mariage. L'article parlait de son second mari comme d'un « ressortissant vietnamien », alors qu'il possède la nationalité française, comme l'indique Anh Dao Traxel au Parisien.
Pour toutes ces raisons, elle a déposé plainte contre X au tribunal de grande instance d'Evry. Au passage, elle regrette que « n'importe qui [puisse] écrire n'importe quoi sur une personne dans le but de lui nuire et de la salir sans qu'il soit mis en place de système de contrôle ».

Retrait du contenu sur demande

De son côté, Wikipédia a supprimé le texte. Il l'a remplacé par une version beaucoup plus neutre, publiée le 24 septembre. Pour l'anecdote, selon Wikipédia France, le second mari d'Anh Dao Traxel s'appelle Emmanuel Traxel, officier des CRS, et selon la version anglaise – Wikipedia.org –, il s'appelle Marc Traxel et est lieutenant de police… 
Dans un cas comme celui-là, rappelle Julien Fayolle, toute personne qui s'estime diffamée peut procéder à des modifications, comme n'importe quel autre contributeur. Sauf que pour cela, il faut faire la démarche de s'inscrire. Ou alors, il est possible d'alerter la Wikimedia Foundation, laquelle retire le contenu litigieux, conformément à la loi pour la confiance dans l'économie numérique (LCEN).
Pour remonter à l'auteur du texte incriminé, la justice devra demander à l'association les identifiants de connexion, lesquels seront transmis au fournisseur d'accès à Internet. C'est le FAI qui dispose des noms et coordonnées de l'internaute permettant éventuellement de le poursuivre et de le convoquer au tribunal.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Facebook : la page « Adopte un gitan.com » fait scandale
Une association de défense des libertés porte plainte contre la surveillance américaine
TDF devient hébergeur de sites Web
L’hébergeur Telehouse nomme Roger Chesnel directeur général
Comment la DCRI fait la promotion d'un article Wikipedia qu'elle voulait supprimer
OVH lève 140 millions d’euros pour se développer à l’international
Un ado se sert d'Internet pour créer un outil de dépistage du cancer du pancréas
Police : la préplainte en ligne sera généralisée en mars 2013
Wikipedia a hébergé un article sur une fausse guerre pendant cinq ans
Wikipedia perd des contributeurs à cause de ses règles trop contraignantes
Wikipedia récolte 25 millions de dollars en un mois
Wikipedia veut s’ouvrir sur les pays émergents
Aurélie Filippetti lance des projets avec Wikipédia et Wikimédia
Wikipedia, Philip Roth empêché de modifier un article le concernant
Wikipédia : un concours photo pour immortaliser les grands monuments
Panne mondiale de Wikipedia [MAJ]
Participez à Wikipédia
Des résultats 2011 en hausse pour Interoute
ebizcuss attaque Apple en justice