En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Bureautique
Multimédia
Internet
Utilitaires
Personnaliser son pc
Loisirs
Sécurité
Logiciels Mobiles
Services en ligne
Divers
Astuces  >  Internet  >  Dossiers

Dix bonnes questions… et nos réponses

laisser un avis
1 Quelqu'un peut-il consulter mes données sans être membre de Facebook ?
Non. Il faut être inscrit sur Facebook pour accéder au profil des membres, lorsque ceux-ci l'autorisent.
2 Mon profil Facebook apparaît-il en interrogeant Google ?
Oui. A condition d'avoir créé un profil public. C'est aussi le cas pour les autres réseaux sociaux comme Copains d'avant ou Linked In.
3 Qui peut consulter mon profil ?
C'est vous qui décidez, en modifiant les paramètres de confidentialité. Le cercle va de « Tout le monde » à « Seulement mes amis ». Une option à définir pour l'accès à vos informations personnelles, vos photos, etc. Vous pouvez contrôler votre visibilité et choisir de ne pas apparaître, lors d'une recherche.
4 Puis-je contrôler ce qui se dit sur moi ?
Non. Par exemple, une amie publie sur son mur une photo sur laquelle vous figurez. Un autre de vos amis légende : « Tu étais encore bourrée !! ». Voilà votre réputation sérieusement entachée.
5 Un membre peut-il diffuser une photo ou une vidéo me représentant sans mon autorisation ?
Oui techniquement. Même si, théoriquement, on est censé demander votre autorisation (dans le cadre du respect du droit à l'image). Vous pouvez être « marqué » dans une photo ou une vidéo par un ami, c'est-à-dire identifié. Dans ce cas, vous pouvez tout de même limiter l'accès de ces images en modifiant les paramètres. Ou demander à la personne qui a publié la photo de la retirer.
6 Si je décide de supprimer quelqu'un de mes contacts, en sera-t-il averti ?
Non. Vous ne perdrez donc un « ami » que virtuellement. Aucune notification n'est envoyée à la personne. Même chose si vous refusez l'amitié que quelqu'un vous propose. S'il fait un peu attention, il risque cependant de se rendre compte que vous n'avez pas accepté, ou que vous l'avez éjecté de vos amis.
7 Est-ce que je peux bloquer certains contacts ?
Oui. Complètement ou partiellement. Ainsi, ils n'auront pas accès à certains contenus que vous mettez sur Facebook. Exemple positif de cette option : si vous organisez une fête surprise pour un ami, vous pouvez l'écarter des discussions préparatoires.
8 Un membre peut-il savoir que j'ai consulté son profil ?
Non. Et aucune application ne permet de le savoir.
9 Facebook est-il vraiment sûr ?
Non. Des failles de sécurité apparaissent régulièrement, qui permettent de consulter des données privées.
10 Peut-on vraiment contrôler son image sur Facebook ?
Oui et non. Vous pouvez contrôler ce que vous publiez, mais pas ce que publient vos amis
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
débat
2 réactions
 
Mur sur page pro
posté le 27/11/10 à 18:23 par Cocotte1777
barre du haut
posté le 02/08/09 à 11:27 par crcri36
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Comment maîtriser Facebook
Facebook assure protéger votre vie privée pour mieux gagner votre confiance
Cloud : Apple est le bon élève vert, Twitter et Amazon portent le bonnet d’âne
Pour John Carmack, Facebook a ce qu’il faut pour développer la réalité virtuelle
« IBM n’a pas fourni de données de ses clients à la NSA »
Un lien hypertexte n’est pas une atteinte au droit d’auteur
Drones Facebook contre ballons Google : la bataille de l'Internet du ciel (Vidéo)
Facebook rachèterait un fabricant de drones pré-orbitaux
WhatsApp racheté par Facebook : ce qu'il faut savoir
Les 5 raisons pour lesquelles WhatsApp vaut bien 19 milliards de dollars
Ironie du sort : en 2009, Facebook a refusé d’embaucher le cofondateur de WhatsApp
Mark Zuckerberg : « WhatsApp va dépasser la barre du milliard d'utilisateurs »
Phone Apps #39 : Paper, Flappy Birds, Swiftkey Note
Bosch prend enfin Internet au sérieux
Twitter, ou l’oiseau qui veut se faire aussi gros que Facebook ?
Les bastions informatiques, boulets ruineux de la modernisation de l’entreprise
Gap recrute sur Facebook
Facebook supervise toute sa consommation énergétique à partir d'un seul écran
Laurent Solly (Facebook) : « La force de frappe de Facebook au service de l’emploi »
Facebook propose de centraliser les offres d’emploi des PME