Un coup de gueule, ça peut aider