Les éditeurs de musique s'attaquent aux facs