L'écrit électronique étend sa valeur juridique