Webmaster et Big Brother... à l'insu de son plein gré

Selon une étude américaine, 18 % des pages Web infectées par des " web bugs " sont des pages personnelles. Ces petits mouchards du Net fournissent des données de navigation aux sociétés de marketing et de publicité.