Vote à l'UMP : «Une attaque par déni de service est très simple à mettre en place»

Mis à jour le
Vote à l'UMP : «Une attaque par déni de service est très simple à mettre en place»
 

L'élection du nouveau président de l'UMP a été perturbée par une attaque DoS. 26 requêtes à la seconde ont été envoyées vers le site qui n'a pas pu répondre à la demande. Un type d'attaque très facile à mettre en oeuvre.