2469827ee625c06525dfd42279077.jpeg
 

En signant le texte de loi mercredi 1er mai, le président russe acte la mise en place d'un « Internet souverain ». Le but ? Renforcer la sécurité informatique du pays. Mais ses détracteurs dénoncent un moyen de surveillance généralisée et s'inquiètent de la censure.

Votre opinion

Postez un commentaire