Verizon: la révolte des "petites mains" de la nouvelle économie

Après deux semaines d'un conflit particulièrement dur, l'opérateur télécoms américain Verizon a accédé partiellement aux revendications des grévistes. Une victoire pour les syndicats, dont l'avenir passe plus que jamais par la " nouvelle économie ".

Votre opinion

Postez un commentaire