Une dizaine de groupes de pirates se ruent déjà sur les serveurs Exchange vulnérables
 

Il s’agit essentiellement de groupes de cyberespionnage liés à la Chine. Certains ont commencé leurs opérations avant la diffusion du patch par Microsoft. Un partage de l’exploit a probablement été organisé.

Votre opinion

Postez un commentaire