Un hacker veut échapper aux PV avec une plaque d’immatriculation «NULL», mais obtient l’effet inverse
 

Le petit farceur a réussi à faire planter les systèmes informatiques qui gèrent les contraventions… mais pas dans le sens où il l’espérait.

Votre opinion

Postez un commentaire