Un des fleurons chinois des semi-conducteurs cherche un sauveur pour échapper à la faillite
 

Lesté de 26,16 milliards d’euros de dettes, le groupe qui est le 5e vendeur de puces pour smartphone au monde est aussi le seul géant chinois à développer et produire de la mémoire NAND. Une entreprise de 286 filiales, qui est au cœur de la stratégie « Made in China 2025 ».