Uber ne renoncera pas à poursuivre le service UberPop après le 1er janvier

Mis à jour le
Uber ne renoncera pas à poursuivre le service UberPop après le 1er janvier
 

Le service de covoiturage crée une polémique inédite. Autorisé par la justice et interdit par une loi, le service est soutenu par Bercy, mais attaqué par Matignon. Pour Uber, rien n'y fait, Pop poursuivra son activité en 2015.