Thibaud Simphal (Uber France): «En nous attaquant, on vise l’économie du partage»

Mis à jour le
Thibaud Simphal (Uber France): «En nous attaquant, on vise l’économie du partage»
 

À la veille du référé qui doit avoir lieu à Paris, le directeur général d’Uber France nous a donné son point de vue sur la situation explosive avec les chauffeurs de taxi.

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • bilbon81
    bilbon81     

    Il y a vraiment de quoi rigoler quand ce freluquet grassement rémunéré parle de l'économie du partage. Uber se met 30% des courses dans la poche pour la simple utilisation d'un logiciel.
    Comparez au pourcentage que prend blablacar et vous aurez une idée de la façon dont cette société partage.
    C'est encore un mensonge éhonté comme les autres :
    - uberpop c'est du covoiturage
    - uberpop c'est plus propre (que le train ? le métro ? le tramway ?)

    Mensonges, tromperie, ce sont les seuls arguments des fondateurs et de leurs pantins pour faire monter le prix de vente d'uber dans quelques années et de s'en mettre plein les fouilles sans risques (ce sont les chauffeurs qui prennent les risques)

  • cquest
    cquest     

    Pas besoin d'essayer ni de demander l'autorisation pour publier des données en opendata.

    Il suffit qu'elle soit suffisamment anonymisées pour respecter la vie privée de vos passagers et de vos chauffeurs.

    Vous vous ouvrez un compte sur data.gouv.fr, vous y mettez vos données et voilà c'est fait.

Votre réponse
Postez un commentaire